Electroniques.biz

La Chine invite les investisseurs étrangers à s'impliquer dans les semi-conducteurs

Rédigé par  mercredi, 25 avril 2018 13:36
La Chine invite les investisseurs étrangers à s'impliquer dans les semi-conducteurs

Après avoir constitué un premier fonds qui a levé environ 140 milliards de yuans (22,15 milliards de dollars), un deuxième fonds pour soutenir le secteur a été créé pour soutenir le secteur des semi-conducteurs, a indiqué un responsable du ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information. Il vise à lever jusqu'à 200 milliards de yuans (31,7 milliards de dollars).

La Chine est à la recherche de fonds pour réduire sa dépendance à l'égard des importations de semi-conducteurs américains, particuièrement depuis que des tensions se font jour avec les Etats-Unis, et a invité les investisseurs étrangers à s'impliquer davantage dans des relations avec les entreprises chinoises. Le ministère de l'Industrie chinois a déclaré qu'il proposait aux entreprises étrangères d'investir dans son fonds de semi-conducteurs soutenu par l'Etat.

Le Fonds national d'investissement dans les circuits intégrés chinois est par ailleurs en train de constituer un deuxième fonds pour soutenir le secteur, a indiqué un responsable du ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information. Il vise à lever jusqu'à 200 milliards de yuans (31,7 milliards de dollars) pour soutenir un large éventail d'entreprises nationales, des concepteurs de processeurs aux équipementiers.

Le premier fonds a levé environ 140 milliards de yuans (22,15 milliards de dollars) jusqu'à présent. Communément appelé « Big Fund », il a déjà soutenu de grands projets, notamment une usine de mémoires de Tsinghua Unigroup d'une valeur de 24 milliards de dollars actuellement en construction dans la ville chinoise de Wuhan.

Pékin affirme que ses politiques d'attractivité des investissements étrangers visent à réduire la dépendance de la Chine, les semi-conducteurs étant l'un des principaux produits importés du pays en termes de valeur. Cette dépendance a été mise en évidence ce mois-ci après que les Etats-Unis aient interdit aux sociétés américaines de vendre des composants, y compris des semi-conducteurs, à ZTE, ce qui pourrait être fatal aux activités de smartphone de ZTE. Les entreprises américaines fournissent de 25 à 30% des composants utilisés dans les équipements de ZTE.

Les entreprises chinoises ont également conclu plusieurs transactions à l'étranger pour acheter des sociétés de sem-conducteurs étrangères, mais ces transactions ont été bloquées par les régulateurs américains ces dernières années, notamment une offre de Tsinghua Unigroup pour acquérir le groupe américain Micron Technology.

26 octobre 2020
25 octobre 2020
23 octobre 2020
22 octobre 2020
21 octobre 2020

Embarqué
Adm21, nouveau SBC 3,.5” basé sur Intel Atom x7-E3950 Vecow , distribué par ADM21, vient de lancer le nouveau SBC ( single Board Computer ), EMBC-2000 [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
03/11/2020 - 04/11/2020
IBS (Intelligent Building Systems)
10/11/2020 - 13/11/2020
Electronica
01/12/2020 - 03/12/2020
Aeromart
10/01/2021 - 15/01/2021
European Microwave Week