Imprimer cette page

Plasma : l’ANSM retire la moitié des machines de collecte du parc français

Rédigé par  vendredi, 26 octobre 2018 07:51
Plasma : l’ANSM retire la moitié des machines de collecte du parc français EFS

Les machines de collecte de plasma de marque Haemonetics ont été retirées de la circulation.

En septembre dernier, l’Etablissement français du sang (EFS) a demandé le retrait des machines de collecte de plasma de marque Haemonetics pour des raisons de manque de sécurité pour les donneurs.
C’est l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) qui a pris la décision de retirer 300 machines Haemonetics du parc français de systèmes de collecte de plasma. Rappelons que ces machines extraient le plasma issu du sang du donneur avant de réinjecter ce sang traité au donneur en question.

La cause de ce retrait : la présence, à l’intérieur de la machine et de la poche de plasma, de particules noires qui sont issues d’une usure anormalement rapide du joint tournant du dispositif de prélèvement. Or ce joint inclut une substance cancérogène : le Plenco 05351.
Même si ces particules n’ont a priori pas été réinjectées aux donneurs, le principe de précaution a joué.

Cette décision réduit singulièrement la collecte de plasma dans l’Hexagone. Le plasma est utilisé à 90% dans la fabrication de médicaments, et à 10% pour les transfusions.
  

Sur le même sujet