Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par l'annonce de la suppression de 460 postes par Nokia qui va affecter sa filiale  Alcatel-Lucent en 2019 et 2020 afin de réduire ses coûts. Depuis son rachat, Alcatel-Lucent a déjà été visée par deux plans de restructuration, en mai 2016 (- 400 salariés) et octobre 2017 (- 450 salariés). Les syndicats reprochent à Nokia de ne pas avoir tenu ses engagements pris lors du rachat.

Le chiffre d’affaires de la sous-traitance ouest-européenne en électronique devrait progresser de 2,8% par an en moyenne entre 2017 et 2022, selon l’étude « The European Electronic Manufacturing Services Industry 2017-2022 », publiée par Reed Electronics Research. Autre étude prospective que nous avons relayée : la croissance du marché mondial de la biométrie sera forte d’ici 2022 selon les experts de Xerfi. Le développement dans l’Hexagone épousera la tendance européenne. Cependant, l’obtention d’une autorisation préalable de la CNIL pour lancer une application biométrique ou encore le retard des TPE et PME tricolores en matière de numérisation constituent un frein sur marché hexagonal.

Dans le domaine des composants, et plus particulièrement des semi-conducteurs, retenons que TSMC a prédit une chute de près de 14% de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2019 (par rapport au premier trimestre 2018), soit sa plus forte baisse en 10 ans, ce qui devrait alimenter les craintes sur un ralentissement de la demande mondiale de semi-conducteurs. Il anticipe en outre un plongeon de 22% de son chiffre d'affaires au premier trimestre 2019 par rapport au trimestre précédent. Enfin, dans le cadre de la guerre commerciale qui opposent les Etats-Unis et la Chine, la vente de composants de fabrication américaine pourrait être interdite à Huawei et ZTE

Publié dans Editos

Le texte présenté par deux représentants républicains et deux représentants démocrates cite nommément les entreprises Huawei et ZTE, que Washington considère liées au gouvernement chinois.

Publié dans Vie des entreprises

L'Australie estime que ces sociétés sont liées au gouvernement chinois et qu'elles présentent un risque pour la sécurité.

Publié dans Vie de la profession

Les Etats-Unis avaient interdit mi-avril l'exportation de composants électroniques américains indispensables à la fabrication des smartphones au groupe chinois.

Publié dans Vie de la profession

Les Etats-Unis et la Chine tentent de finaliser un accord afin d'éviter une guerre commerciale. Pékin a exigé que le problème ZTE soit réglé avant d'aborder des négociations commerciales plus larges, ont annoncé des sources proches du dossier. ZTE avait été pénalisée pour avoir enfreint les sanctions imposées à l'Iran, en particulier à travers la vente de composants électroniques.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la levée des restrictions par la Chine pour les investissements étrangers dans l'automobile et l'aéronautique. Actuellement, les groupes étrangers qui investissent dans l’automobile en Chine ne peuvent pas posséder plus de 50% de leur filiale. Ce plafond sera supprimé dès cette année pour la production de véhicules électriques et hybrides. Même tolérance pour l’aéronautique et la construction navale. Un signal fort, dans le contexte de guerre commerciale avec les américains.

Le département américain du Commerce a notamment interdit aux sociétés américaines de vendre des composants à l'équipementier télécoms chinois ZTE pour une durée de sept ans pour avoir enfreint les termes des sanctions économiques imposées à l'Iran. A Pékin, le ministère chinois du Commerce a indiqué qu'il suivrait de près les développements de l'affaire et qu'il se tiendrait prêt à réagir pour protéger les intérêts des entreprises chinoises. De son côté, la Chine pourrait entraver l'acquisition de NXP par Qualcomm, a annoncé le ministère chinois du Commerce.

Nous avons également appris que Nokia avait décidé  de jeter l'éponge dans le domaine de la santé connectée. Le finlandais s’apprête en effet à se séparer de Withings, jeune société française installée à Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine), spécialisée dans la santée connectée. Selon plusieurs sources concordantes, des entreprises françaises, européennes ainsi que Google et Samsung seraient candidats pour la reprise de Withings. Le repreneur devrait néanmoins débourser une somme bien inférieure aux 170 millions d’euros versés par Nokia en 2016.

Enfin, soulignons que les tensions sur les délais d'approvisionnement touchent maintenant les composants passifs. Elles perturbent la production de grands sous-traitants de Taïwan, avec des répercussions jusque dans les livraisons de certains de clients importants, et d’éventuelles hausses de prix sur le marché final, rapporte le quotidien en ligne taïwanais Digitimes.

Publié dans Editos

Le groupe chinois avait plaidé coupable l'an dernier devant un tribunal fédéral du Texas, reconnaissant avoir fourni illégalement à l'Iran des technologies et des biens américains.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par la présentation par Airbus d'un véhicule autopiloté, terrestre et aérien au salon de l'automobile de Genève. Si ce projet futuriste se concrétise, il contribuera à désencombrer les routes et à réduire les émissions. A retenir également : des augmentations de délais de livraison pour plusieurs types de composants. Sont notamment concernés des mémoires, des condensateurs céramique et des fusibles pour montage en surface ainsi que des composants en boîtiers DFN (Dual Flat package No-leads).

La DGA a dévoilé le montant que le montant de ses paiements à l'industrie de la défense a totalisé 10,8 milliards d'euros en 2016. Avec 1,5 milliard d'euros en 2016, Thales a été le principal bénéficiaire devant le CEA (Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives qui a bénéficié de 1,47 milliard d'euros), DCNS (1,39 milliard d'euros) et Airbus Group (1,2 milliard d'euros).

Par ailleurs, Withings a perdu son identité pour prendre le nom de Nokia, ZTE devra payer une amende pouvant aller jusqu'à 1,2 milliards de dollars et X-Fab a annoncé son introduction en Bourse sur la place parisienne afin de financer des acquisitions et de renforcer sa structure financière. Le prix de l'offre n'a pas encore été arrêté mais elle pourrait valoriser l'entreprise à près de 650 millions d'euros sur la base de 100% du capital.

Publié dans Editos

Quatrième groupe mondial dans les télécoms, ZTE a plaidé coupable d’avoir acquis des équipements aux Etats-Unis et de les avoir réexportés vers l’Iran et la Corée du Nord en dépit des sanctions frappant ces deux pays pour leurs programmes militaires et leurs violations des droits de l’homme.

Publié dans Vie de la profession

Un consortium baptisé HECA regroupe désormais les principaux fabricants de circuits intégrés, équipementiers et universités chinoises. Objectif : améliorer l'autosuffisance de l'électronique chinoise en composants.

Publié dans Vie des entreprises
14 juillet 2019
12 juillet 2019
11 juillet 2019
10 juillet 2019

Composants
Digi AnywhereUSB Plus La connectivité USB n'importe où !  Digi® AnywhereUSB® Plus, nouvelles générations de [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?
Pour toute question, merci de nous contacter
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l’électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
SAE AeroTech
29/09/2019 - 04/10/2019
European Microwave Week
02/10/2019 - 03/10/2019
Intelligent Building Systems (IBS)
02/10/2019 - 03/10/2019
Smart City + Smart Grid
11/10/2019 -
Sport Santé Bien-être