Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par l'annonce de l'accompagnement par Bpifrance de 40 start-up dans le cadre de son programme « scale up ». Ces start-up bénéficieront d’un programme intensif de 12 mois afin d’accélérer leur croissance et de  changer d’échelle.

En ce début de mois, c'est également le moment de prendre connaissance des statistiques de plusieurs marchés dont celui de l'automobile qui poursuit sa croissance de manière remarquable, et pour celui des semi-conducteurs qui se reprend un peu après un début d'année difficile. Le premier trimestre affiche néanmoins une chute de 5,5% pour le marché mondial des semi-conducteurs par rapport à la même période de l'an passé.

La semaine qui vient de s'écouler a vu également l'annonce officielle de l'introduction en Bourse de Kerlink et celle de la collaboration de Google avec Fiat-Chrysler.

Publié dans Editos

Les véhicules issus de ce partenariat seront sur la route d'ici la fin de l'année mais ils n'ont pas vocation à être commercialisés. Ils ne serviront qu'à poursuivre les essais.

Publié dans Vie des entreprises

La raison de la mise en vente de Boston Robotics serait le manque de retour sur investissements.

Publié dans Vie des entreprises
jeudi, 17 décembre 2015 09:52

Google prend pied dans la maison connectée

Il y a tout juste deux ans, pour la coquette somme de 3,2 milliards de dollars, Google s'offrait Nest Labs, un fabricant de dispositifs connectés : thermostats, détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone, caméras de surveillance. Des produits qui ont, à ce jour, trouvé preneur dans plus de 190 pays. Par le biais de cette opération, l'américain ne cachait pas ses ambitions sur le marché en plein essor de la maison intelligente et des objets connectés.

Plus récemment, la désormais filiale de Google a dévoilé une plate-forme de développement baptisée Nest Weave, dont la vocation est de permettre la communication directe entre les produits dévolus à la maison connectée. Présenté comme fiable, compact, sécurisé et évolutif, le protocole applicatif Weave tourne sur IPv6 via Wi-Fi et Thread et requiert une radio compatible IEEE 802.15.4 ou 802.11. Le fait important est que cette plate-forme, initialement destinée aux propres réalisations de Nest, est à présent ouverte à tous les développeurs de sociétés tierces.

Depuis, nombre d'acteurs ont indiqué qu'ils entendaient commercialiser des produits compatibles Weave. Ainsi en est-il de Philips et GE pour des systèmes d'éclairage, Lutron Electronics, iHome, LIFX, Tyco, Big Ass Solutions, Belkin pour ses solutions domotiques WeMo… Du côté des industriels français, Legrand a annoncé officiellement qu'il implanterait le protocole Weave dans ses équipements connectés. Un même intérêt a été manifesté par Somfy, le leader mondial de l'automatisation des ouvertures/fermetures de la maison et du bâtiment.

Pour ce qui est des spécialistes des semi-conducteurs, Dialog Semiconductor, Qualcomm Technologies, Freescale et Silicon Labs figurent parmi les sociétés qui entendent fournir (ou qui fournissent déjà) des circuits et des kits de développement certifiés Weave.

Publié dans Editos
mercredi, 09 décembre 2015 12:08

Google ferme son fonds pour start-up en Europe

Lancé il y a un an et demi, le fonds de capital-risque de Google visait à soutenir les start-up européennes dans leur phase d'amorçage.

Publié dans Vie de la profession

Google apportera son savoir-faire en traitement informatique des données. Les outils créés permettront de définir très précisément les endroits à inciser et de minimiser les incisions, ce qui réduira les épanchements de sang et les cicatrices.

Publié dans Vie des entreprises

Cet effort commun permettra de combiner les expertises respectives de chaque entreprise dans le domaine des montres de luxe, du logiciel et de la microélectronique.

Publié dans Vie des entreprises

La société d’études Soreon Research estime que ce marché mondial passera de 2 milliards de dollars en 2014 à 41 milliards de dollars en 2020.

Publié dans Conjoncture

Le dossier Google pourrait s'avérer plus important encore que celui de Microsoft, qui s'est trouvé embarqué dans une bataille qui a durée une dizaine d'années avec la Commission européenne et qui lui a valu plus de 2,2 milliards d'euros d'amendes.

Publié dans Vie de la profession

Le fonds Google Venture, filiale de capital-risque de Google, est destiné à investir dans des start-up européennes.

Publié dans Vie des entreprises
25 mai 2020
24 mai 2020
20 mai 2020
19 mai 2020
18 mai 2020
17 mai 2020
15 mai 2020
14 mai 2020

Composants
ZOOM SUR LE MODULE UBLOX ZED F9P ! Conçu dans un format compact, le module ZED-F9P est équipé de la nouvelle génération de chipset [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
Pas d'événement