Electroniques.biz

Le département américain du Commerce autorise désormais la transmission à Huawei et ses filiales dans certaines technologies si elles contribuent “à la révision ou au développement d’un standard”. Elle fait suite à des inquiétudes exprimées par les industrieks américains des télécoms et des semi-conducteurs qui craignent de prendre du retard dans la définition des normes internationales.

Publié dans Vie de la profession

La semaine dernière a été marquée par le lancement d'un plan de soutien public pour les entreprises technologiques durement touchées par la crise du Coronavirus, notamment les start-up, qui a pour but de stimuler la création et le financement de nouvelles sociétés, ainsi que de soutenir la demande et les actions de recrutement. Ce plan prévoit des mesures conjoncturelles de soutien public sous forme d’investissements, de prêts et d’aides afin que les entrepreneurs et ces entreprises puissent continuer à se lancer, croître et innover. En outre, l'Etat mobilise plusieurs dispositifs du Programme d'investissements d'avenir (PIA) pour appuyer la reprise économique. 550 millions d'euros vont être engagés pour soutenir la transformation de l'appareil productif et développer de nouvelles solutions pour l'industrie et la transition énergétique.

En matière de conjoncture, il faut noter une nette baisse des ventes européennes de semi-conducteurs en avril. Les ventes sur le marché européen se sont élevées à 3,112 milliards de dollars en avril 2020, en baisse de 7,1% par rapport à la même période de l'année précédente. Par rapport à mars 2020, le marché européen des semi-conducteurs a reculé de 7,6%, se montrant ainsi déjà affectées par la pandémie du Covid-19 à la différence du marché mondial qui, lui, a moins souffert en avril dernier. Les ventes mondiales de semi-conducteurs ont totalisé 34,4 milliards de dollars en avril, en baisse de seulement 1,2% par rapport au mois de mars, mais en hausse de 6,1% par rapport à avril 2019, selon les données du WSTS.

Compte tenu de la pression des Etats-Unis exercée sur ses fournisseurs de composants, Huawei a constitué une réserve de puces d'origine américaine pour subvenir à ses besoins durant 2 ans. Les efforts de stockage de Huawei se concentrent sur les processeurs fabriqués par Intel et AMD pour être utilisés dans les serveurs et sur les FPGA (puces programmables) de Xilinx, selon ces sources. Ce sont les "composants les plus essentiels" pour les activités de stations de base de l'entreprise et les activités émergentes dans le cloud. Huawei a également constitué un stock de mémoires flash Dram et Nand de Samsung, SK Hynix , Micron et Kioxia depuis l'année dernière.

Enfin, en France, le Snese (Syndicat national des entreprises de sous-traitance) demande plus de solidarité de la part des donneurs d'ordre. Les entreprises clientes, en particulier les plus grandes, sont aussi peu sensibles au respect des réglementations en vigueur qu’aux menaces du comité de crise, déplore-t-il.

 

Publié dans Editos

Ce stock est destiné à protéger l'essentiel de ses contrats, mais une solution à long terme demeure incertaine.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par les déclarations de deux dirigeants de grands groupes concernant la situation économique et ses retombées dues à la crise du Covod-19. Dans un courrier qu'il a fait parvenir à l’ensemble de ses salariés, vendredi 24 avril, le président exécutif d'Airbus, estime que la survie du groupe est en danger. Un aveu qui sonne comme une alerte non seulement pour les salariés de l'entreprise, mais aussi pour l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, notamment pour les centaines de sous-traitants présents en France.

Quant à Jean-Marc Chéry, P-dg de STMicroelectronics, il a défendu le maintien de l'activité à Crolles : "Si on avait fermé l’usine de Crolles à la mi-mars pour la rouvrir à la mi-mai comme certains le demandaient, cela nous aurait coûté 600 millions de dollars sans compter les pénalités qu’auraient exigées des clients pour non livraison de produits", a-t-il déclaré dans un entretien accordé à L’Usine Nouvelle.

Outre de nouvelles recherches et de nouveaux développements pour contrer le Covid-19 (solution d’autotest de dépistage sur smartphone développée par Sanofi et Luminostics, solution de décontamination en intérieur de Delta-Drone, éclairage Led intelligent permettant de lutter contre le Covid-19 dans les bâtiments professionnels proposé par EAS Solutions, développement d'un respirateur artificiel soutenu par le ministère des Armées), il faut également noter le partenariat entre Huawei et STMicroelectronics. L'objectif des deux entreprises est de co-concevoir des puces pour mobiles et pour l'automobile afin de permettre à la société chinoise de se protéger contre un probable durcissement des restrictions américaines à l'exportation.

Enfin, dans l'actualité des entreprises, il faut retenir l'achat de Showa Optronics par Kyocera, le lancement d'un site internet dédié à l'innovation par Murata et la mise en liquidation judiciaire de la start-up Wistiki spécialisée dans les porte-clés connectés.

Publié dans Editos

Ce partenariat avec STMicroelectronics, déjà fournisseur de semi-conducteurs destinés à l'automobile, notamment pour Tesla et BMW, pourrait propulser Huawei dans le peloton de tête des acteurs de la conduite autonome. Parmi les premiers projets de développement conjoints, figurent également des puces pour la gamme de smartphones Honor de Huawei.

Publié dans Vie des entreprises

Sous la pression américaine, le gouvernement néerlandais n’a pas renouvelé la licence d’exportation à destination de la Chine pour un équipement avancé de lithographie EUV d’ASML.

Publié dans Vie des entreprises

Une enquête menée par l’organisme IPC révèle que 90% des fabricants américains de matériels électroniques sont déstabilisés par la hausse des droits de douane imposée par les Etats-Unis sur les importations en provenance de Chine. 21% des interviewés ont déjà réduit leurs investissements et 13% ont prévu de diminuer leurs effectifs.

Publié dans Vie de la profession

L’usine de Dongguan réalise l’assemblage de composants sur cartes électroniques et l’intégration de matériels, pour des séries moyennes et grandes. Cette décision est une conséquence de la guerre économique sino-américaine qui conduit certains donneurs d’ordres américains à rapatrier leurs productions en Amérique du Nord.

Publié dans Vie des entreprises

L'administration Trump reporte au 19 novembre une éventuelle interdiction faite aux fournisseurs américains de travailler avec Huawei.

Publié dans Vie de la profession

Jean-Louis Borloo vient d'être nommé à ce poste alors que projet de loi adopté par le Sénat vise à contrôler plus durement les opérateurs proposant la technologie 5G.

Publié dans Décideurs
Page 1 sur 3
8 juillet 2020
7 juillet 2020
6 juillet 2020
5 juillet 2020
3 juillet 2020
2 juillet 2020

Composants
Connect Core 6 UL - Digi Elaboré sur le processeur d'application NXP i.MX6UL, le Connect Core 6 UL est le moteur de communication [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
09/09/2020 - 10/09/2020
Rencontres électronique imprimée
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
RF & Microwave
29/09/2020 - 01/10/2020
Forum de l'électronique/Sepem Industries