Electroniques.biz

Intel a connu un retour à la croissance en 2014, après deux années de déclin de son chiffre d'affaires, avec une croissance de 4,6%. Suivent le sud-coréen Samsung et l'Américain Qualcomm. Le fabricant franco-italien STMicroelectronics se classe 9è, estime Gartner.

Publié dans Conjoncture

Sur les onze premiers mois de l'année, la progression des ventes est de 10% par rapport à la même prériode de 2013.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par plusieurs bilans chiffrés laissant entrevoir une année 2014 satisfaisante pour l'électonique. Tout d'abord en semi-conducteurs, marché pour lequel le WSTS prévoit une progression de 9% cette année, et à plus long terme, une croissance régulière jusqu'en 2016. L'Europe devrait suivre la même tendance puisque, sur les dix premiers mois de l'année, la croissance des ventes par rapport à la même période de 2013 atteint 8,6%.

Cette progression des ventes de semi-conducteurs est confirmée par la hausse des capacités de production. Ainsi, selon Semi, le marché mondial des équipements de production pour semi-conducteurs devrait progresser de 19,3% par rapport à 2013, à 38 milliards de dollars.

Concernant le marché français des composants électroniques, la tendance à la progression des ventes se fait particulièrement sentir chez les distributeurs avec une prévision de croissance de 5% cette année, estime le SPDEI.

Notons également, dans l'actualité de la semaine passée, plusieurs fusions-acquisitions : la fusion de Spansion et de Cypress, le rachat de Zenverge, spécialiste du transcodage multimédia, par Freescale, et celui de acam-messelectronics, spécialisé dans les capteurs à haute précision, par ams.

Enfin, il faut noter qu'Intel a décidé d'investir 1,6 milliard de dollars dans une usine en Chine afin de ne pas être mis à l'index par les autorités chinoises de la concurrence qui poursuivent actuellement plusieurs sociétés occidentales pour "pratiques anti-concurrentielles".

Publié dans Editos

Cet investissement semble être le moyen pour Intel de ne pas être mis à l'index par les autorités chinoises de la concurrence qui poursuivent actuellement plusieurs sociétés occidentales pour "pratiques anti-concurrentielles".

Publié dans Vie des entreprises

Reinhard Ploss est Pdg d'Infineon depuis le 1er Octobre 2012, après avoir servi cinq années au conseil d'administration de la société. Il travaille dans l'industrie des semi-conducteurs depuis 1986.

Publié dans Décideurs

Le conseil de surveillance de la société a renouvelé sa confiance à Reinhard Ploss, soulignant ainsi la réussite de sa stratégie.

Publié dans Décideurs

La semaine dernière a été marquée par la confirmation de la bonne tenue du marché des semi-conducteurs en Europe. Au 3è trimestre, les ventes européennes de semi-conducteurs ont, en effet, atteint 9,660 milliards de dollars, en progression de 7,9% par rapport au même trimestre de 2013, selon les statistiques du WSTS relayées par l'Esia, l'association européenne des semi-conducteurs.

Autre publication marquante : l'étude d'IDC portant sur le marché des smartphones. Celle-ci classe, pour la première fois, le chinois Xiaomi à la 3è place du classement mondial, lequel se rapproche ainsi un peu plus davantage de Samsung et Apple. Certains de ses modèles ne sont d'ailleurs pas sans rappeler ceux de l'Américain... qui accuse Xiomi de "plagiat" de ses iPhone.

Retenons aussi, dans l'actualité de la semaine passée, l'abandon par le ministère de l'Intérieur, de la la puce électronique pour les nouveaux nouveaux permis de conduire, officiellement pour des raisons économiques, privant du même coup ces titres, désormais au format carte de crédit, d'un élément de sécurisation important.

Enfin, parmi les informations à retenir de la semaine dernière, notons que le gouvernement a autorisé l'investissement de General Electric avec Alstom et qu'Intel a fêté ses 40 ans de présence en France, 

Publié dans Editos

La cession de son activité de production de semi-conducteurs va coûter 1,5 milliard de dollars sur trois ans à IBM. Le géant de l'informatique doit, en outre, passer une charge pour dépréciation d'actif dans ses comptes. Au total, la cession lui coûtera 4,7 milliards de dollars.

Publié dans Vie des entreprises

L'américain met la main sur tout un catalogue de composants Bluetooth et Wi-Fi, de circuits audio-vidéo et de récepteurs GPS.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par la présentation par Sigfox d'un plan de développement aux Etats-Unis. Le Pdg de la start-up toulousaine prévoit de déployer son réseau dédié à l'Internet des objets outre-Atlantique dès l'an prochain, et en premier lieu à San Francisco. Il prévoit de lever 50 millions d'euros pour financer ce développement.

Après Philips, il y a deux semaines, c'est désormais au tour de Hewlett-Packard d'annoncer un plan de scission en deux entreprises. Un telle restrructuration crée en effet de la valeur pour l'actionnaire, car chacune des deux sociétés ainsi créée se doit de générer rapidement des bénéfices. Dans le cas de Hewlett-Packard, cela s'accompagnera de la suppression de 55000 emplois dans le monde.

Autre information essentielle de la semaine passée, la bonne santé de l'industrie des semi-conducteurs avec un marché mondial qui affiche une progression de plus de 10% sur les huit premiers mois de l'année et qui laisse augurer de l'introduction de nombreux nouveaux produits électroniques à l'approche des fêtes de fin d'année. La santé du marché des semi-conducteurs incite d'ailleurs Samsung, le numéro un mondial de la fabrication de smartphones dont les marges sont de plus en plus serrées, à muscler son autre activité phare :production de puces. Le géant coréen prévoit, en effet, d'investir 14,7 milliards de dollars dans ce domaine afin de faire sortir de terre une nouvelle usine, mais il n'a pas indiqué quelle serait précisément sa spécialité. L'augmentation de sa capacité de production de mémoires semblerait toutefois l'option la plus logique.

Toujours dans le domaine des semi-conducteurs, notons également le succès enregistré par le salon Semicon Europa qui s'est tenu du 7 à 9 octobre, pour la première fois à Grenoble : avec 40% de surface en plus, 400 exposants et plus de 5000 visiteurs étaient présents lors de cette édition. Plus seulement axé sur les équipements de production de semi-conducteurs, mais aussi sur les applications et l'innovation, notamment avec un imposant village de start-up, Semicon Europa a montré que sa nouvelle orientation était un bon choix.

Publié dans Editos
Page 22 sur 22

Test et mesure
Kit Pédagogique passif hyperfréquence EDUCTIKA La mallette EDUCTIKA s’adresse aux étudiants et aux enseignants en électronique de l’enseignement [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l’électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
SAE AeroTech
29/09/2019 - 04/10/2019
European Microwave Week
02/10/2019 - 03/10/2019
Intelligent Building Systems (IBS)
02/10/2019 - 03/10/2019
Smart City + Smart Grid
11/10/2019 -
Sport Santé Bien-être
18/11/2019 -
Medica 2019