Electroniques.biz

La semaine dernière a été marquée par le constat qu'une pénurie de condensateurs céramique et de microprocesseurs va perdurer. Cela pousse les principaux fabricants de ces types de produits à investir dans de nouvelles capacités de fabrication. Murata a affecté environ 40 milliards de yens (354 millions de dollars) à une usine dans un complexe industriel situé près du siège de Murata Manufacturing, dans la préfecture de Shimane, dans le sud-ouest du Japon.Quant à Intel, il prévoit d'investir un milliard de dollars dans ses sites de fabrication en technologie 14 nm situés en Oregon, en Arizona, en Irlande et en Israël.

A retenir également une légère progression du marché français des semi-conducteurs au deuxième trimestre 2018. Ce sont principalement les ventes directes aux segments cartes à puces et industriel qui ont tiré la croissance du deuxième trimestre avec des hausses de 16,2% et 8,1% respectivement. Le segment automobile, qui est de loin le premier marché direct vers les intégrateurs en France a connu un recul de 3,6% après une hausse de 2,7% au premier trimestre. Au niveau mondial, la croissance ralentit, mais reste solide. Les ventes se sont élevées à 40,16 milliards de dollars au mois d'août 2018, en progression de 14,9% par rapport à août 2017, selon le WSTS (World Semiconductor Trade Statistics). Elles ont augmenté de 1,7% par rapport au mois précédent.

Enfin, l'actualité a une fois de plus été notable dans le domaine de l'Internet des objets : Iridium est devenu partenaire d'Amazon pour une connectivité IoT par satellite et le taïwanais Advantech a défini sa nouvelle stratégie visant à accélérer le déploiement de l’IoT en Europe. L’objectif affiché est de réaliser sur la région un chiffre d’affaires de 350 millions d’euros à l’horizon 2025, sachant que le taux de croissance annuel composé sur la période 2014-2017 s’est élevé à 25 %.

Publié dans Editos

En août 2018, les ventes ont augmenté de 27,3% en Chine, de 15% dans les Amériques, de 9,5% en Europe, de 8,4% au Japon et de 4,7% dans le reste de la région Asie-Pacifique par rapport à août 2017.

Publié dans Conjoncture

Ce sont principalement les ventes directes aux segments cartes à puces et industriel qui ont tiré la croissance du deuxième trimestre avec des hausses de 16,2% et 8,1% respectivement. Le segment automobile, qui est de loin le premier marché direct vers les intégrateurs en France a connu un recul de 3,6% après une hausse de 2,7% au premier trimestre.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par la réouverture des hostilités commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Donald Trump a annoncé de nouvelles taxes douanières de 10% sur 200 milliards de dollars d'importations chinoises dont de nombreux produits électroniques ou à contenu électronique. Pékin a riposté en annonçant qu'il n'avait pas d'autre choix que de prendre "des mesures de représailles", selon un communiqué du ministère du Commerce, et envisage de nouveaux droits de douane sur 60 milliards de dollars de biens américains. L'IPC s'en inquiète. Elle estime qu'il y a des risques d’augmentation des délais de livraison et des coûts de production, et, au final, de réduction de la compétitivité de l’industrie américaine.

A retenir également que Alstom a été sélectionné pour fournir le matériel roulant des lignes 15, 16 et 17 du Grand Paris Express. Le contrat s’élève à un montant pouvant atteindre 1,3 milliard d’euros pour le développement et la fourniture d’un maximum de 1000 voitures (183 rames).

Parmi les principales informations de la semaine écoulée, il faut noter une grande première en matière de R&D européenne.  Deux clusters financés par Eureka et dédiés à l'innovation industrielle collaborative, Euripides² et Penta, unissent leurs forces et créent un appel à projets synchronisé. Les deux programmes sont guidés par la même feuille de route technologique. Rappelons que le programme Penta (géré par l’Association industrielle Aeneas) a pour but est de catalyser la recherche, le développement et l’innovation dans les domaines des applications et systèmes micro et nanoélectroniques. Quant à Euripides², il promeut la production de projets de R&D innovants, axés sur l'industrie, dans le domaine des systèmes électroniques intelligents.

Enfin, il faut noter que 220 milliards de dollars seront investis en nouvelles capacités de production de semi-conducteurs entre 2017 et 2020, selon l'organsime Semi.

Publié dans Editos

La semaine dernière a été marquée par les négociations en cours pour la reprise de IDT par Renesas, une opération évaluée dans la presse à plus de 6 milliards de dollars. "S'il est vrai que Renesas étudie l'acquisition en question, aucune décision définitive n'a été prise", a indiqué le groupe nippon dans un bref communiqué, en réaction à des informations du quotidien économique Nikkei. De son côté, NXP Semiconductors vient de racheter l'américain OmniPHY, un jeune fournisseur de solutions Ethernet pour l'automobile. Enfin, toujours au chapitre des rachats, TE Connectivity a finalisé l'acquisition des activités de blocs de jonction Entrelec d'ABB.

A noter également la signature d’un protocole d’accord entre Semi Europe et Aeneas visant à former un partenariat stratégique pour soutenir la croissance de l’industrie électronique européenne. Dans le cadre de cet accord, Semi Europe et Aeneas collaboreront pour renforcer l’industrie grâce à un plaidoyer et à des communications conjointes, à la sensibilisation et à l’échange des meilleures pratiques.

Le marché mondial des semi-conducteurs est toujours au beau fixe, témoignant d'une forte demande avec des ventes de 39,5 milliards de dollars en juillet 2018, contre 33,6 milliards en juillet 2017, soit une progression de 17,4% par rapport à la même période de l'année dernière, a annoncé la SIA (l'assaociation américaine de l'industrie des semi-conducteurs) qui relaie les données du WSTS (World Semiconductor Trade Statistics).

Nous reviendrons enfin dans cette newsletter sur une étude prospective sur le marché de l'IoT avec un nombre de dispositifs IoT actifs de 7 milliards cette année, puis 10 milliards d’ici 2020 et 22 milliards d’ici à 2025, selon le cabinet d'études IoT Analytics.

Publié dans Editos

Il s'agit d'un record sans précédent pour un mois de juillet... et même d'un record mensuel absolu.

Publié dans Conjoncture

La semaine dernière a été marquée par la publication de notre première synthèse des événements de l'été qui a été riche en actualité. Deux autres synthèses de ce qu'il s'est passé cet été en électronique suivront dans nos newsletters quotidiennes de ce lundi et de ce mardi afin d'avoir un tour d'horizon complet de ce qu'il faut retenir de l'information après cette trêve estivale. Nous retiendrons particulièrement l'abandon de l'OPA de Qualcomm sur NXP, en raison des difficultés posées par la Chine en terme d'autorisation de cette transaction sur fond de reprise de la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine.

En termes conjoncturels, le marché reste très bien orienté en semi-conducteurs avec un nouveau record des ventes mondiales. Elles ont atteint un nouveau sommet au deuxième trimestre 2018 à 120,8 milliards de dollars. Cette hausse séquentielle de 4,4% concerne la plupart des catégories de composants, à commencer par les circuits numériques (+6,5%) et les mémoires (+6,4%), ces dernières pesant 42 milliards de dollars de revenus trimestriels. A noter également une progression de 5,7% pour la distribution européenne de semi-conducteurs industriels au 2è trimestre.

Autre donnée de marché, celui de la sous-traitance. Selon la société d’études New Venture Research, en 2017, le marché mondial de la sous-traitance en électronique a progressé de 10,7% par rapport à 2016, à 471 milliards de dollars. L'ensemble de l’assemblage en électronique dans le monde.a compté pour 1500 milliards de dollars en 2017.

Publié dans Editos
mercredi, 22 août 2018 14:32

Qualcomm renonce à l'achat de NXP

Qualcomm a annoncé fin juillet qu'il renoncait à son projet de rachat du néerlandais NXP, en l'absence d'accord des autorités de régulation chinoises. Il versera une indemnité de rupture de 2 milliards de dollars, a-t-il précisé.

Publié dans Vie des entreprises

La demande européenne est restée soutenue en composants discrets, capteurs, circuits logiques et mémoires, et a affiché une croissance mensuelle au-dessus de la moyenne du marché européen des semi-conducteurs en mai, laquelle était de 1% (en dollars) par rapport à avril.

Publié dans Conjoncture

Les onze entreprises et organismes de recherche signataires du rapport intitulé “Rebooting Electronics Value Chains in Europe” (Redémarrer les chaînes de valeur électroniques en Europe) souhaiteraient que les fonds alloués à l’initiative Ecsel soient doublés dans le prochain budget de l’Union européenne qui commence en 2021. Le rapport préconise aussi que le programme, IPCEI (Important Projects of Common European Interest) dont le volet français s'intitule Nano 2022, soit mené à bien.

Publié dans Vie de la profession

Composants
Digi AnywhereUSB Plus La connectivité USB n'importe où !  Digi® AnywhereUSB® Plus, nouvelles générations de [...]
Pour communiquer sur vos produits,
alrouaud@newscoregie.fr - 01 75 60 28 61

Sondage express

Technologies émergentes
Parmi ces applications émergentes pour l'électronique, quelle est celle que vous estimez être la plus prometteuse pour l'électronique française ?

Veuillez entrer votre nom et numéro de téléphone.

Pour toute question, merci de nous contacter
24/09/2019 - 26/09/2019
Measurement World
24/09/2019 - 26/09/2019
Forum de l’électronique
24/09/2019 - 26/09/2019
SAE AeroTech
29/09/2019 - 04/10/2019
European Microwave Week
02/10/2019 - 03/10/2019
Intelligent Building Systems (IBS)
02/10/2019 - 03/10/2019
Smart City + Smart Grid
11/10/2019 -
Sport Santé Bien-être