Electroniques.biz

Le dernier détecteur de proximité time-of-flight du fabricant peut mesurer avec une précision accrue la distance de plusieurs objets entre 2,5 cm et 3 m.

Publié dans Capteurs

Distribué par Arrow, ce module Panasonic embarquant des circuits et capteurs STMicroelectronics accélère la mise en oeuvre d'objets connectés. 

Publié dans Embarqué

Le catalogue de composants durcis aux radiations du fabricant s'enrichit de diodes de redressement 200/400 V et de diodes Schottky 45/150 V. 

Publié dans Energie

ST présente un circuit de commande en demi-pont multicanal permettant de centraliser l'ouverture et la fermeture des portes d'un véhicule, tout en assurant leur déverouillage en cas d'accident. 

Publié dans Semi-conducteurs

La semaine dernière a été marquée par les déclarations de deux dirigeants de grands groupes concernant la situation économique et ses retombées dues à la crise du Covod-19. Dans un courrier qu'il a fait parvenir à l’ensemble de ses salariés, vendredi 24 avril, le président exécutif d'Airbus, estime que la survie du groupe est en danger. Un aveu qui sonne comme une alerte non seulement pour les salariés de l'entreprise, mais aussi pour l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement, notamment pour les centaines de sous-traitants présents en France.

Quant à Jean-Marc Chéry, P-dg de STMicroelectronics, il a défendu le maintien de l'activité à Crolles : "Si on avait fermé l’usine de Crolles à la mi-mars pour la rouvrir à la mi-mai comme certains le demandaient, cela nous aurait coûté 600 millions de dollars sans compter les pénalités qu’auraient exigées des clients pour non livraison de produits", a-t-il déclaré dans un entretien accordé à L’Usine Nouvelle.

Outre de nouvelles recherches et de nouveaux développements pour contrer le Covid-19 (solution d’autotest de dépistage sur smartphone développée par Sanofi et Luminostics, solution de décontamination en intérieur de Delta-Drone, éclairage Led intelligent permettant de lutter contre le Covid-19 dans les bâtiments professionnels proposé par EAS Solutions, développement d'un respirateur artificiel soutenu par le ministère des Armées), il faut également noter le partenariat entre Huawei et STMicroelectronics. L'objectif des deux entreprises est de co-concevoir des puces pour mobiles et pour l'automobile afin de permettre à la société chinoise de se protéger contre un probable durcissement des restrictions américaines à l'exportation.

Enfin, dans l'actualité des entreprises, il faut retenir l'achat de Showa Optronics par Kyocera, le lancement d'un site internet dédié à l'innovation par Murata et la mise en liquidation judiciaire de la start-up Wistiki spécialisée dans les porte-clés connectés.

Publié dans Editos

Ce partenariat avec STMicroelectronics, déjà fournisseur de semi-conducteurs destinés à l'automobile, notamment pour Tesla et BMW, pourrait propulser Huawei dans le peloton de tête des acteurs de la conduite autonome. Parmi les premiers projets de développement conjoints, figurent également des puces pour la gamme de smartphones Honor de Huawei.

Publié dans Vie des entreprises

STMicroelectronics a développé avec l'ESA et le CNES un circuit de limitation de courant programmable et de commutation de puissance durci aux radiations permettant de réduire fortement l'encombrement des montages de protection contre les surcharges et les pics de courant.

Publié dans Semi-conducteurs

Les derniers filtres de mode commun pour interfaces automobiles à haut débit de STMicroelectronics combinent un faible encombrement et une protection contre les décharges électrostatiques.

Publié dans Semi-conducteurs

"Si on avait fermé l’usine de Crolles à la mi-mars pour la rouvrir à la mi-mai comme certains le demandaient, cela nous aurait coûté 600 millions de dollars sans compter les pénalités qu’auraient exigées des clients pour non livraison de produits", affirme Jean-Marc Chéry, P-dg de STMicroelectronics.

Publié dans Vie des entreprises

La semaine dernière a été marquée par une reprise perceptible de l'activité économique, avec notamment un redémarrage des usines automobiles françaises. Renault a annoncé la reprise de sa production automobile en France, au lendemain d'une réouverture d'usine chez Toyota, confirmant le redémarrage progressif du secteur après plus d'un mois de pause forcée en raison de l'épidémie de Covid-19. Quant au groupe PSA, il a indiqué être prêt également, mais il attend la réouverture des concessions afin d'éviter d'accumuler des stocks coûteux. 

Les publications de résultats en pleine crise du Covid-19 ont eu lieu comme prévu. STMicroelectronics a fait état d'un chiffre d'affaires de 2,23 milliards de dollars au premier trimestre 2020, en hausse annuelle de 7,5%, pour un bénéfice net de 192M$ (+7,9%). Pour le deuxième trimestre 2020, la société espère un chiffre d'affaires avoisinant les 2 milliards de dollars (contre 2,173 milliards de dollars un an plus tôt), ses ventes étant logiquement impactées par la chûte du marché de l'automobile et par des difficultés logistiques liées à la pandémie. A retenir également une nette croissance du chiffre d'affaires de Soitec au cours de son exercice 2019-2020. Il a atteint 204 M€ au 4è trimestre de l'exercice fiscal 2019-2020, en hausse de 45% par rapport au 4è trimestre 2018-2019, et 598 M€ pour l'ensemble de l'exercice, en hausse de 35%.

La recherche de solutions pour contrer l'épidémie du Covid-19 s'est poursuivie avec plusieurs annonces intéressantes la semaine passée. Le CEA a conçu deux dispositifs d’assistance respiratoire d’urgence et les a mis à la disposition des industriels. Quant à Ludovic Le Moan, P-dg de Sigfox, il a mis en garde contre Google et Apple et a prôné l'utilisation d'un bracelet indépendant du smartphone plutôt qu'une application de tracking. D'autres solutions avaient été proposées précédemment par divers industriels et rien n'est exclu, indiquent les pouvoirs publics. Parmi elles, citons celle défendue par l'opérateur Orange qui fournit les données de géolocalisation anonymisées de ses abonnés à l'Inserm, et s'est associé à cinq sociétés françaises (Dassault Systèmes, Capgemini, Sopra Steria, SIA Partners et Accenture) pour concevoir une application de tracking qui fonctionne en Bluetooth. Cette solution serait déjà prête à être testée et plusieurs régions auraient été démarchées en ce sens.

Publié dans Editos
Page 1 sur 32
6 juillet 2020
3 juillet 2020
2 juillet 2020
1 juillet 2020
30 juin 2020
29 juin 2020

Composants
Antennes Cornets en Impression 3D Elliptika Propose une gamme d'antennes cornets en impression 3D de la bande S à la bande Ka permettant [...]
Pour communiquer sur vos produits,
n.heurlin@electroniques.biz - 02.98.27.79.99
Pour toute question, merci de nous contacter
03/09/2020 - 04/09/2020
Sido
09/09/2020 - 10/09/2020
Rencontres électronique imprimée
23/09/2020 - 24/09/2020
IoT World + MtoM Embedded
23/09/2020 - 24/09/2020
RF & Microwave
29/09/2020 - 01/10/2020
Forum de l'électronique/Sepem Industries