+ 15 % pour le chiffre d’affaires de Soitec au 3 e trimestre de l’année fiscale 2020-2021

Le 08/03/2021 à 0:00 par La rédaction

AU 3E TRIMESTRE DE SON ANNÉE FISCALE 2020-2021, LE FRANÇAIS A AFFICHÉ UN CHIFFRE D’AFFAIRES DE 148,7 MILLIONS D’EUROS.

Pour l’exercice 2021-2022, le grenoblois confirme s’attendre à ce que son chiffre d’affaires s’élève à plus de 900 M$, soit plus de 800 Me sur la base d’un taux de change euro/dollar de 1,13. Il s’élevait à 598 M e pour l’exercice 2019-2020.

Par rapport au 2 e   trimestre 2020-2021, le chiffre d’affaires de Soitec, concepteur et fabricant de matériaux semi-conducteurs innovants, a enregistré une croissance séquentielle de 7,2 %, au 3 e  trimestre, à périmètre et taux de change constants.

Ces résultats sont dus aux fortes hausses des ventes de substrats RF-SOI (tranches de silicium sur isolant) dédiés aux applications de radiofréquence pour smartphones, à celles des substrats POI (substrat de silicium piézoélectrique), dédiés aux filtres RF pour smartphones, ainsi qu’à celles enregistrées par les produits de spécialité SOI (Imager-SOI et Photonics-SOI, respectivement pour les capteurs d’image 3D et les émetteurs-récepteurs optiques à haut débit). Le CA des neuf premiers mois de l’exercice 2020-2021 s’élève à 403 millions d’euros, en croissance de 5 % à périmètre et taux de changes constants par rapport aux neuf premiers mois de l’exercice 2019-2020 avec 394 Me. Dans le détail, au cours du 3 e   trimestre 2020-2021, les ventes de tranches de SOI de 150/200 mm ont enregistré une croissance de 9 % à taux de change constants par rapport au 3 e   trimestre 2019-2020. Dans les mêmes conditions, les ventes de tranches de 300 mm ont quant à elles enregistré une hausse de 23 %.

Selon Paul Boudre, directeur général de Soitec, « le déploiement des générations de smart-phones 4G et 5G demeure notre principal moteur de croissance, en particulier pour nos produits dédiés aux applications de radiofréquence, y compris les filtres. Nous constatons également de la demande pour nos applications dédiées à l’automobile, à l’Internet des objets, à l’intelligence artificielle et de Cloud Computing. Grâce à nos technologies avancées et à nos produits qui façonnent la connectivité et l’edge compu-ting, nous sommes extrêmement bien positionnés pour bénéficier de ces tendances ».

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.