Le fondeur taïwanais UMC incite ses clients à mettre au pot pour agrandir ses usines

Le 05/07/2021 à 0:00 par La rédaction

DANS UN MARCHÉ DES SEMI-CONDUCTEURS PLUTÔT CHAHUTÉ, LE FONDEUR CRÉÉ EN 1980 SOUHAITE AGRANDIR POUR 2023 SON USINE FAB 12A DE 300 mm À TRAVERS UN PARTENARIAT STRATÉGIQUE AVEC SES DIFFÉRENTS CLIENTS ET UN PROCÉDÉ « GAGNANT-GAGNANT ».

Avec une demande de semi-conducteurs supérieure à l’offre, le fondeur United Microelectronics Corporation (UMC) propose à plusieurs de ses clients de s’associer pour étendre son usine Fab 12A Phase 6 (P6) de 300 mm inaugurée en 1999 à Tainan (Taïwan), qui produit aujourd’hui 90 000  tranches par mois. Pour ce faire, « dans le cadre d’un arrangement mutuellement avantageux, ces clients effectueront un dépôt qui sécurisera leur approvisionnement à long terme en puces en utilisant des prix prédéterminés qui permettront à UMC de se développer de manière organique et d’atteindre ses objectifs de rentabilité à long terme et de pertinence sur le marché ». UMC s’attend ainsi à augmenter la production de 27 500  tranches par mois. En espèces sonnantes et trébuchantes, ce projet prévu pour le 2 e  trimestre 2023 représente environ 2,98  milliards d’euros, auxquels s’ajoute environ 1,25 Md€ d’investissement déjà planifié pour la ligne de production P5 adjacente.

United Micro-electronics Corporation prévoit d’embaucher près de 1 000 nouveaux employés.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.