Le marché du sans-fil tire les semiconducteurs GaAs

Le 09/10/2003 à 0:00 par Youssef Belgnaoui

Selon une étude de Strategy Analytics, le marché des semiconducteurs en arséniure de gallium destinés aux réseaux sans fil serait littéralement en train d’exploser avec une croissance de 139 % en 2003 et un rythme de progression annuel moyen évalué à 21 % jusqu’en 2008. Les amplificateurs en arséniure de gallium devraient représenter, selon cette étude, 67 % des 177 millions d’amplificateurs vendus d’ici 2008, et les commutateurs en arséniure de gallium pourraient, eux, truster l’ensemble des applications réseaux sans fil, voire se trouver en deux exemplaires pour les modèles bibandes 2,4 GHz et 5 GHz. Ansif Anwar, analyste senior de la société pour les composants radio-fréquences, estime en effet que l’harmonisation des normes 5 GHz et le couplage 802.11a/g avec des systèmes bibandes devraient soutenir le marché des semiconducteurs GaAs et particulièrement celui des amplificateurs. Le marché des circuits radiofréquences et associés pour le 802.11 devrait atteindre 637 millions de dollars en 2003 contre 487 M$ en 2002. Les leaders en amplificateurs de puissance pour WLAN sont, selon l’étude, Anadigics, Microsemi et Raytheon, mais les leaders du monde des GSM, RF Microdevices et Skyworks, lorgneraient sur ce marché juteux.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.
Copy link
Powered by Social Snap