Leoni cède Leoni Flex

Le 04/03/2004 à 7:00  

Le fabricant allemand de câbles électriques et faisceaux d'interconnexion Leoni vient de céder sa filiale dédiée aux circuits souples Leoni Flex à son compatriote Arques, spécialisé dans la reprise de sociétés en difficultés. Situé à Burnhaupt-le-Haut, en Alsace, sur un ancien site de Nicolitch, Leonix Flex avait été acquis en 1999 par le groupe allemand dans le but d'élargir son offre en technologies d'interconnexion pour le secteur automobile. Le développement des circuits imprimés souples en tant que supports d'interconnexion n'aurait toutefois pas atteint les espérances du groupe allemand. Depuis 2001, Leoni Flex a en effet vu son chiffre d'affaires régresser de 13 M euros à 11,4 M euros en 2002 (­12,3 %), puis à 9,5 M euros l'année dernière (­16,7 %). Un plan social touchant environ 40 salariés sur quelque 130 postes a été mis en place. Leoni, via sa division Leoni Wiring Systems, affirme néanmoins envisager de continuer à collaborer avec Leonix Flex en vue de répondre aux demandes de ses clients. Pour 2004, Arques table sur un chiffre d'affaires sensiblement équivalent à celui de 2003.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.