Les processeurs multicœurs de Kalray visent les datacenters et l'automobile

Le 21/07/2018 à 13:00  

Après une entrée en Bourse réussie, Éric Baissus, président de Kalray, revient sur le développement et la stratégie du fournisseur de processeurs multicœurs.

Vous venez de lever 43,5 M€ en Bourse, comment allez-vous les utiliser ?

ÉRIC BAISSUS Nous avons effectivement réalisé la plus importante levée de fonds sur le marché d'Euronext Growth. Elle nous permettra de financer notre roadmap technologique des prochaines générations de processeurs intelligents, en particulier notre 3 e génération Coolidge dès 2019, et d'accélérer le déploiement commercial à grande échelle de nos produits sur les deux marchés à fort potentiel que nous ciblons : les datacenters et les voitures intelligentes.

Pourquoi avoir choisi l'introduction en bourse au lieu de continuer à recourir à des investisseurs publics et privés comme lors des précédentes levées de fonds ?

ÉRIC BAISSUS En plus de nous doter des moyens nécessaires à la mise en œuvre de notre stratégie de développement, la Bourse nous offre une belle vitrine et assoit notre crédibilité vis-à-vis de nos clients, dont de très grands groupes industriels mondiaux, quant à notre capacité à les approvisionner en grands volumes sur des marchés mondiaux.

Comment votre stratégie a-t-elle évolué ces dernières années ?

ÉRIC BAISSUS Pour rappel, j'ai rejoint Kalray en 2014 au poste de président et mis en place une nouvelle feuille de route à partir de 2015. Celle-ci visait à cibler et explorer deux marchés prometteurs et à bâtir une offre pour chacun d'eux : celui des datacenters intelligents et celui des véhicules intelligents. Kalray a d'ores et déjà engrangé des avancées commerciales significatives sur ces deux marchés prioritaires, marchés représentant chacun un potentiel de plus de 1 Md€, respectivement en 2022 (datacenters) et 2025 (voiture intelligente). Sur le marché des datacenters, trois fabricants de serveurs sont aujourd'hui en phase d'intégration de la solution Kalray et de qualification de leur propre produit pour une mise sur le marché début 2019. La solution Kalray est aussi en évaluation chez de très gros constructeurs de serveurs de stockage et de datacenters, qui pourraient être amenés à sélectionner la technologie de Kalray dans les mois à venir, pour des productions à très fort volume à partir de 2020. Aujourd'hui, les marchés sont prêts et les offres aussi, comme en témoigne la récente certification de notre solution KTC ( Kalray Target Controller ), un jalon important qui démontre la grande maturité des solutions de stockage intelligent conçues pour les datacenters et les architectures cloud.

Sur le marché du véhicule intelligent, le processeur de Kalray est aujourd'hui en phase d'évaluation chez sept clients potentiels, dont cinq constructeurs du top 10 mondial, et est notamment intégré dans le projet définissant la nouvelle architecture électronique de tous les véhicules d'un constructeur figurant dans le top 3 mondial. Parallèlement, nous sommes très heureux d'avoir accueilli l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi à notre capital, fruit d'années de collaboration et de notre présence dans le concept-car Symbioz.

ÉRIC BAISSUS, président de Kalray “ Être coté en Bourse assoit notre crédibilité vis-à-vis de nos clients, dont de très grands groupes industriels, quant à notre capacité à les approvisionner en grands volumes sur des marchés mondiaux.

En quoi vos processeurs conviennent-ils aux applications informatiques haut de gamme ?

ÉRIC BAISSUS Les processeurs graphiques ont des architectures très performantes pour faire du calcul pur. En revanche, ils doivent être complétés par d'autres types de processeurs pour exécuter des fonctions de logique (par exemple des arbres de décisions) ou de contrôle pour lesquelles ils ne sont pas per-formants. D'autre part, ces architectures supportent mal d'exécuter des fonctions différentes en parallèle, en particulier des fonctions ayant des contraintes de déterminisme. Ce qui entraîne des systèmes plus complexes et plus coûteux au final. Les processeurs intelligents de Kalray reposent sur un nouveau type d'architecture de processeur, dit manycore, qui provoque une réelle discontinuité par rappor t aux technologies disponibles actuellement sur le marché (dites multicore ). Alors que nos concurrents font évoluer leurs produits pour tenter de répondre aux besoins des systèmes intelligents et de l'intelligence artificielle, notre architecture a été pensée pour ces usages.

Dans quelle mesure les dimensions française et européenne de Kalray sont-elles un atout ?

ÉRIC BAISSUS Kalray est une société globale avec des clients et prospects dans le monde entier. Nous sommes basés à Grenoble et Sophia Antipolis, à Los Altos en Californie et à Tokyo au Japon. Mais la dimension française et européenne de Kalray est indéniablement importante dans le monde de l'automobile, de la défense et de l'aéronautique !

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.