Un consortium planche sur le futur Internet quantique européen

Le 05/07/2021 à 0:00 par La rédaction

LA COMMISSION EUROPÉENNE A PLACÉ AIRBUS À LA TÊTE D’UN CONSORTIUM CHARGÉ DE TRAVAILLER SUR LE FUTUR RÉSEAU DE COMMUNICATION QUANTIQUE EUROPÉEN.

L’Europe se lance dans la course à l’Internet quantique. Première étape : concevoir un réseau de communication quantique, l’EuroQCI (QCI pour infrastructure de communication quantique). Pour mener à bien ce programme, la Commission européenne a créé un consortium, composé de Leonardo, Orange, PwC France et Maghreb, Telespazio (une société commune à Leonardo et Thales), du Conseil national de la recherche italien et de l’Institut de la recherche nationale en métrologie italien, et dirigé par Airbus. Le but est de créer un réseau de communication ultra-sécurisé à travers l’Europe grâce à des systèmes et techno-logies quantiques. EuroQCI sera composé à la fois d’un réseau spatial avec des satellites, et d’un réseau terrestre avec des fibres optiques.

Le consortium profitera notamment de l’expérience d’Airbus en matière de cybersécurité et de communication laser par satellites, mais aussi des deux acteurs italiens qui ont participé à déployer le réseau de communication quantique italien.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.