+12% pour la distribution allemande de composants en 2017

Le 07/03/2018 à 18:26 par Didier Girault
FBDi

Le chiffre d’affaires de celle-ci a atteint 3,6 milliards d’euros. Les ventes de composants électromécaniques ont progressé de 25,5% par rapport à 2016, à 377 millions d’euros.

En 2017, le chiffre d’affaires de la distribution allemande de composants électroniques a progressé de 12% par rapport à 2016, à 3,6 milliards d’euros, selon le FBDi, qui est le syndicat allemand la distribution de composants électroniques.

L’an passé, les composants électromécaniques ont enregistré la plus forte hausse: +25,5% à 377 millions d’euros. Ce secteur a « pesé » 10,5% du total des composants. Les ventes de semi-conducteurs ont, elles, progressé, de 11,4% à 2,41 milliards d’euros. Ce secteur a représenté 69,8% du total.

Le chiffre d’affaires réalisé avec les composants passifs a crû, quant à lui, de 10,3% par rapport à 2016, à 488M€. Les ventes de composants passifs ont compté pour 13,6% des ventes de l’ensemble des composants.

Le FBDi annonce aussi une croissance de 15,8% à 98M€ pour les alimentations de puissance. Ce segment de marché a compté pour 2,7% du total en 2017.
Les capteurs et les écrans de visualisation ont représenté 3,4% des ventes de composants, l’an passé, selon le syndicat.

Un book-to-bill de 1,16

A noter qu’au 4ème trimestre 2017, les ventes de composants ont progressé de 12% par rapport à la même période de 2016 à 845M€. Quant aux commandes, elles ont enregistré une hausse sur un an de 14% à 976M€. Ce qui fait que le book-to-bill (rapport des commandes sur les facturations) a atteint 1,16.

Malgré cette valeur élevée du book-to-bill, le FBDi reste prudent quant à l’évolution du marché allemand de la distribution de composants en 2018. En effet, du fait des difficultés actuelles d’obtention des composants, des clients annulent ou reportent leurs commandes.