Début d’année poussif pour les ventes européennes de semi-conducteurs

Le 05/03/2015 à 15:43 par Jacques zzSUEAYGhcIE

Globalement, les ventes européennes de semi-conducteurs se sont élevées à 2,944 milliards de dollars. Sur le premier mois, les ventes ont baissé de 3,2% par rapport à la même période en 2014.

Les ventes mondiales de semi-conducteurs ont légérement baissé en janvier par rapport au mois précédent, selon les statistiques du WSTS (Word Semiconductor Trade Statistics) relayées par l’Esia, l’association européenne de l’industrie des semi-conducteurs, mais les tendances sont différentes d’un continent à l’autre au cours du premier mois de l’année. Les chiffres sont en effet bien meilleurs pour les Amériques et l’Asie que pour l’Europe et le Japon !

Les statistiques mondiales sont est ligne avec la tendance saisonnière. Les ventes de janvier 2015 par rapport à celles de décembre 2014 ont chuté dans toutes les régions, à l’exception de la Chine où l’on relève cependant une évolution stable (+0,4%).

En Europe, les principaux moteurs des ventes de janvier ont été les semi-conducteurs discrets, les dispositifs optoélectroniques, les microprocesseurs et les circuits MOS dans leur globalité. Les ventes mondiales de puces pour applications spécifiques destinées aux cartes à puce et aux communications filaires se sont particulièrement bien comportées.

Globalement, les ventes européennes de semi-conducteurs se sont élevées à 2,944 milliards de dollars. Sur le premier mois, les ventes ont baissé de 3,2% par rapport à la même période en 2014. À l’échelle mondiale, les ventes de semi-conducteurs ont totalisé 28,532 milliards de lollars, en baisse de 2% par rapport au mois précédent, mais en hausse de 8,7% par rapport au même mois de 2014.

En janvier, les effets des taux change ont amélioré l’image donnée par les ventes européennes. Mesurées en euros, celles-ci ont été de 2,415 milliards d’euros, en hausse de 0,8% par rapport au mois précédent et en hausse de 11,3% par rapport au même mois de l’an passé.